Ce modèle créé par Winston W.Royce en 1970 est basé sur 2 éléments fondamentaux :

  1. On ne peut passer à l’étape suivante tant la précédente n’est pas terminée.
    « Inutile de monter les murs tant que les fondations ne sont pas coulées » Source responsive-mind.fr

2. la modification d’une étapes a un impact important sur les étapes à venir.

Lors du processus, chaque phase doit être définie précisément, c’est-à-dire, qu’il correspond au cahier des charges écrit ultérieurement, et possède une date d’échéance fixe. Lorsque l’étape est validée le processus continu, sinon l’étape est refaite. Si une erreur critique est rencontrée, il est possible de revenir à la première étape.

  • Avantages du modèle en cascade : le planning est établi à l’avance et le chef de projet sait précisément ce qui va lui être livré et quand il pourra en prendre livraison

 

  • Inconvénients du modèle en cascade : ils sont assez nombreux mais le principal inconvénient est la très faible tolérance à l’erreur (les anomalies sont détectées tardivement) qui induit automatiquement un coût important en cas d’anomalie.

    cycle de vie en cascade
    Modèle en Cascade Source ici
Publicités